10 Éléments à connaître avant de lancer son propre food truck

iKentoo, le spécialiste de la caisse enregistreuse sur iPad, vous présente les 10 choses à connaître avant de lancer son food truck 

 

Les food trucks sont un excellent moyen de se lancer dans la restauration indépendante. Pas besoin de grands investissements financiers, d’une grand cuisine, presque pas d’employé-e-s et pas besoin de se soucier du service à table. Néanmoins, avant de vous lancer, il est conseillé de réfléchir à certains éléments, outre que la nécessité de détenir un permis de conduire valable. En voici 10 pour commencer du bon pied.

Food truck 2.jpg

1. Avant de commencer : Sondez votre concurrence

Succès rime avec concurrence. Vous l’aurez certainement remarqué : le nombre de food trucks a augmenté de manière exponentielle ces dernières années. Pour vous en rendre compte, il vous suffit de jeter un oeil aux endroits urbains propices, accessibles par ces véhicules : vous y rencontrerez un et probablement même plusieurs food trucks qui attendent leurs client-e-s. Voilà pourquoi il est impératif de connaître vos concurrent-e-s. Commencez par vous intéresser à leur menu : des boissons aux mets en passant par les prix, cet exercice vous permettra de vous positionner. Différenciez-vous par votre offre, et établissez votre liste de prix afin de ressembler à celle des autres car une petite différence pourra avoir un grand effet sur vos ventes, surtout si votre clientèle a un budget limité pour son repas de midi.  

 

2. Identifiez votre clientèle

Votre clientèle dépend de votre localisation. À proximité d’une université, elle se composera probablement en grande partie d’étudiant-e-s. Dans un quartier d’affaires, vous pouvez vous attendre à une clientèle composée de personnes travaillant dans des bureaux et désirant bien manger, vite et qui ne désirent pas s’asseoir au restaurant. Gardez une chose à l’esprit : choisissez le lieu en fonction de votre offre (articles et prix) pour qu'elle corresponde à la clientèle locale.

 

3. Connaître les lois et règlements en vigueur

Le milieu des food trucks a été confronté à de grands changements à ce niveau : de pas de réglementations, il est passé à trop de contraintes, pour en arriver à un nombre convenable. Il est important de connaître les règlements et lois en vigueur, et de les appliquer. Une recherche en ligne vous permettra d’identifier l’organisme en charge du dossier dans votre région, et avec un peu de chance, la liste exhaustive des règles à appliquer.

 

4. Votre position géographique

On choisit le lieu en fonction de la clientèle, pas vrai ? Oui, mais vous devrez bouger. La rotation fait partie du jeu, et vous devrez faire preuve de flexibilité. Si par exemple, le vendredi, on vous demande souvent une boisson X, pourquoi ne pas l’ajouter à votre menu du jour ? Et si vous avez la possibilité de choisir le lieu, pensez à qui vous allez servir. Finalement, dans la mesure du possible, veillez à positionner votre camion de sorte à ce qu’il puisse être vu de loin, et à proximité d’un endroit avec beaucoup de trafic pédestre. Mais attention : vous ne pouvez pas vous parquer n’importe où. Renseignez-vous quant aux places disponibles et aux autorisations nécessaires pour exercer votre activité dans ces lieux.

 

5. Identifiez vos sources de revenu

Comme leurs noms l’indique, les food trucks sont des véhicules. Ils peuvent se déplacer afin d’atteindre de nouvelles sources de revenu. Ainsi, vous pouvez réfléchir à diversifier vos entrées monétaires pour diminuer les risques. Les caterings sont considérés comme à faible risque, alors que les repas de midi présentent un haut niveau de risque du fait de la météo. Les festivals présentent normalement peu de risques, malgré le facteur météo. Trouvez le mix qui vous convient en considérant les niveaux de risque respectifs.

 

6. Travaillez votre visibilité

Votre food truck, votre image, votre marque. Commencez par ce que l’on verra : vous voulez qu’on vous reconnaisse de loin. Vous voulez que vos habitué-e-s puissent vous retrouver facilement. Votre image de marque (branding) doit être unique. L’utilisation de couleurs vives et flashy, d’une police distinctive et un logo qui tape à l’oeil pourront s’avérer utiles.

 

7. Investissez dans la communication

Communication et image de marque vont de pair. On peut ajouter à cela le lieu, et on a un trio d’enfer ! Vos fans doivent savoir où vous trouver, et comme toute votre entreprise est mobile, il vous faudra les aider. Annoncez votre présence en vous aidant des réseaux sociaux, de posts boostés ou de publicités, ainsi que de flyers et posters que vous posterez sur votre food truck. Et si vous avez des offres du jour, des spécialités pour une durée ou en quantité limitée, n’hésitez pas à le faire savoir.

 

8. Gérez vos stocks

Vous l’aurez certainement compris, dans un food truck, l’espace est limité. C’est pourquoi il est nécessaire de bien planifier les quantités dont vous aurez besoin ce jour-là. Un de mes amis est à la tête d’un food truck à succès. Les bons jours, il retourne faire les courses quotidiennement pour refaire ses stocks. Soyez réalistes et achetez intelligemment : n’achetez pas en trop grande quantité si vous ne pouvez pas vendre ou stocker. Et considérez créer des recettes qui se gardent bien afin d’éviter le gaspillage. Vous pouvez également conserver vos préparations sous-vide ou les revaloriser le jour suivant. Voici quelques conseils pour éviter le gaspillage.

 

9. Gardez un oeil sur la météo

Désolé, il vous sera difficile de gérer cet élément. À moins de disposer de super-pouvoirs, il est difficile de contrôler le temps (et si vous disposez de tels pouvoirs, je vous prierai de nous contacter, nous serions très heureux de vous aider à en profiter). Donc, devenez un-e pro de la météo. Par exemple, en cas de pluie, vous pouvez vous attendre à avoir moins de client-e-s. Prévoyez donc vos stocks en connaissance de cause.

 

10. Attention à l’hygiène

Il reste de nombreux autres éléments que je pourrais mentionner, néanmoins, je tiens à mettre l’accent sur celui-ci : faites très attention à travailler proprement dans votre food truck. Il est très rare qu'un food truck ait accès à l’eau courante, d’où l’importance de porter des gants et de les changer fréquemment. Quand on parle d'hygiène, les food trucks ont souvent mauvaise réputation. Montrez que vous êtes différent-e !

S’il vous faut retenir une chose aujourd’hui, ce devrait être le lieu. Tout peut changer avec votre localisation. Et maintenant, en route !

 

Let’s Cook & Roll

 

iKentoo, un prix attractif pour la caisse iPad la plus avancée d'Europe

iKentoo est un leader des caisses enregistreuses sur iPad haute performance pour la restauration – c’est-à-dire une solution adaptée même aux besoins plus complexes du monde de l’hôtellerie-restauration.  

En France, nous comptons comme clients un nombre de groupes de restauration comme le Big Mamma Group (East Mamma, Ober Mamma) et les franchises Alto Café et Yogurt Factory, ou encore le Hard Rock Cafe Lyon. En Suisse, iKentoo équipe les 90+ points de vente de la boulangerie Pouly, le groupe Les Brasseurs, ainsi que les groupes Holy Cow (plusieurs enseignes de nourriture « fast-casual ») et Swiss Medical Networks (des cliniques médicales privées).

Grâce à la fiabilité et la modularité de nos solutions, ainsi que leur prix attractif, nous avons aujourd’hui plus de 3000 clients à travers le monde, allant du food-truck indépendant, à la restauration à table, à la chaîne franchisée, et bien plus encore.