Quelles sont les différentes pratiques alimentaires ?

iKentoo, le spécialiste de la caisse enregistreuse sur iPad, vous présente les principales pratiques alimentaires

 

Végétarisme, végétalisme, flexitarisme, omnivorisme, crudivorisme, comment les différencier ? En France et Suisse, on constate une croissance du pourcentage de la population qui mange “sans viande”, et cette tendance est particulièrement marquée chez les jeunes de 15-25 ans. En 2017, 11% de la population suisse était végétarienne, 3% végane, 17% se disaient flexitarien-ne-s et 69% omnivores, et les chiffres sont semblables en France. C’est pourquoi nous avons préparé un petit guide pour vous aider à mieux comprendre votre clientèle, et pourquoi pas, adapter votre carte pour satisfaire ses besoins.

Modes alimentaires iKentoo.jpg

Végétarisme

Le végétarisme est un terme relativement large et flou. Il n’est pas rare d’entendre quelqu’un demander à une personne végétarienne “Mais tu manges du poisson ?”. Cette question illustre bien la complexité du sujet. De ce fait, nous aurons tendance à spécifier le type de végétarisme dont on parle. Néanmoins, cette pratique alimentaire est généralement considéré comme excluant la chair animale sous toutes ces formes (viande, poisson, crustacés), mais pas les produits de provenance animale (lait, oeuf…).

Ovo-végétarisme

La personne pratiquant l’ovo-végétarisme ne consomme pas de viande, poisson, crustacés et produits laitiers, mais consomme des oeufs.

Lacto-végétarisme

L’alimentation lacto-végétarienne est une consommation végétarienne qui exclut les oeufs, mais pas les produits laitiers. Ainsi donc, la personne lacto-végétarienne ne mangera pas de viande, poisson, oeufs et crustacés.

Ovo-lacto-végétarisme

Vous devez vous en doutez : l’ovo-lacto-végétarisme est une pratique de consommation alimentaire qui inclut les produits laitiers et les oeufs. C’est d’ailleurs ce à quoi on réfère la plupart du temps quand on parle de végétarisme. La viande, le poisson et les crustacés sont donc exclus de l’alimentation ovo-lacto-végétarienne.

Pesco-végétarisme

Là aussi, il s'agit d'une forme de végétarisme qui combine des pratiques ovo-lacto-végétariennes et autorise la consommation de poisson et crustacés. Une personne pesco-végétarienne répondra oui à la question “Mais tu manges du poisson ? Et aussi des oeufs et des produits laitiers”.

Végétalisme

Cette pratique de consommation alimentaire est souvent confondue avec le véganisme. Le végétalisme est une pratique qui ressemble à un "végétarisme absolu", donc qui exclut tout produit d’origine animale. Une personne végétalienne ne mangera donc pas de poisson, crustacés, viande, lait, oeuf, miel...

Véganisme

Plus qu’une pratique alimentaire, le véganisme est un mode de vie. Au niveau de l’alimentation, on adoptera des pratiques végétaliennes auxquelles s’ajoute l’exclusion d’utilisation et consommation de produits non-alimentaires dont la fabrication implique la d’exploiter un animal. Les personnes véganes ne porteront pas de laine, cuir, n'utiliserons pas de produits cosmétiques ayant été testés sur des animaux ou contenant des produits animaliers.  

Flexitarisme

On en a beaucoup entendu parler ces derniers mois. Le flexitarisme est une (semi-)nouvelle pratique de consommation. Il consiste à adopter une alimentation végétarienne, tout en mangeant de la viande en petite quantité. Une personne flexitarienne sera donc flexible quant aux ingrédients consommés. Par exemple, lors d’événements en famille ou entre ami-e-s, elle consommera de la viande, tout en mangeant végétarien le reste du temps.

Omnivorisme

Il s’agit-là du plus commun des types de pratiques alimentaires en France et Suisse actuellement. La personne omnivore consomme de tout : viande, poisson, crustacés, oeufs, produits laitiers…

Crudivorisme

Pas forcément végétarien ou végétalien, le crudivorisme implique de manger uniquement… des aliments crus ! Même si la majeur partie des aliments consommés par les personnes crudivores sont d'origine végétale, il est néanmoins possible de manger du lait, viande, poisson et crustacés crus.

Voilà, nous espérons que ce petit guide pourra vous permettre de mieux comprendre les habitudes de consommation et besoins de la clientèle de votre restaurant. Et pour vous aider durant le service, pourquoi ne pas personnaliser les plats sur votre caisse iKentoo. Lors de la prise de commande mobile, un code couleur pour les boutons vous permettra de rapidement différencier les plats adaptés aux personnes végétariennes de ceux convenant aux personnes véganes.

 

iKentoo, un prix attractif pour la caisse iPad la plus avancée d'Europe

iKentoo est un leader des caisses enregistreuses sur iPad haute performance pour la restauration – c’est-à-dire une solution adaptée même aux besoins plus complexes du monde de l’hôtellerie-restauration.  

En France, nous comptons comme clients un nombre de groupes de restauration comme le Big Mamma Group (East Mamma, Ober Mamma) et les franchises Alto Café et Yogurt Factory, ou encore le Hard Rock Cafe Lyon. En Suisse, iKentoo équipe les 90+ points de vente de la boulangerie Pouly, le groupe Les Brasseurs, ainsi que les groupes Holy Cow (plusieurs enseignes de nourriture « fast-casual ») et Swiss Medical Networks (des cliniques médicales privées).

Grâce à la fiabilité et la modularité de nos solutions, ainsi que leur prix attractif, nous avons aujourd’hui plus de 3000 clients à travers le monde, allant du food-truck indépendant, à la restauration à table, à la chaîne franchisée, et bien plus encore.